ACTU

Nouvel EP sortie le 22 mai !!

4 titres écrits et composés par Galim

avec Jean-Baptiste Kalifa (guitare manouche, choeurs)

& Loïc Audureau (accordéon, basse, choeurs)

  Ecoutez le single "La femme à bulles"

  Découvrez GaliM en live en trio

RETOURS / PRESSE "Faire face"

Tof_forces_parallèles.png

Sortie de l'EP "FAIRE FACE" le 22/05/20

GALIM « bouillonne », « irradie », nous transmet les vibrations écorchées de son cœur ! C’est une artiste généreuse, toujours à fleur de peau. Elle revient en 2020 avec un nouvel EP « Faire Face » faisant suite à son précédent album « Dans La Chair » paru en 2016.

Elle s’est entourée à cette occasion de 2 artistes également à part, 2 « marmots », Jean Baptiste Kalifa à la guitare et à la voix et Loïc Audureau, à l’accordéon, à la basse et à la voix, rencontrés lors d’un collectif créé pour rendre hommage à Mano Solo.

Qu’on ne s’y trompe pas, ces trois là forment un véritable trio ! Leur fusion est omniprésente, tout en délicatesse, avec le respect de la place laissée à chacun. L’équilibre est parfait !

GALIM nous invite par ce nouvel EP à découvrir 4 titres : Faire Face ou Fuir, La Femme A Bulles, Saigner des Rêves et Zappar. Elle nous embarque avec ses compagnons de voyage, sous « les étoiles qui scintillent » dans sa roulotte avec des accents manouches ou folk. La route est belle, cap vers le « sud », à l’instinct, sans véritable boussole ! On y croise des femmes égarées, des personnages sur le fil , un bagnard évadé ! Les mots, la musique provenant de cette caravane imaginaire sont forts, tel un porte voix à tous les invisibles de ce monde en déroute ! La mort, la douleur sont là, oui, mais la vie, la joie d’être ensemble sont encore plus présents ! C’est une invitation à se tenir debout !

Je ne peux que vous inviter à découvrir ces chansons qui sont autant de petits cailloux phosphorescents !

Daniel Zanzara, chroniqueur Hexagone

Opera_Instantané_2020-06-27_214724_desm

Didier Jacquot, chroniqueur des Mots Bleu

Sortie de « La femme à bulles » le 17/04/20

« Galim capte toujours avec une extrême justesse la fragilité et la force d’une vie, les aléatoires d’un équilibre éphémère, la candeur de l’enfance face à la violence du monde. Résister sans se faire dévorer. SUBLIME.

Yann Dupuy, Directeur de la MJC de la ville du Tréport et ex-programmateur du festival Trépor’Trait

ARCHIVES "Dans la chair"

Album "Dans la Chair"

(sortie février 2016)

 

Plus que jamais la tournée "Dans la chair" promet

une artiste à coeur ouvert...

 

 

Cette expression prend tout son sens à la lecture des nouvelles chansons de GaliM avec des titres aussi annonciateurs que Peau de chagrin ou encore Cannibales ... une jolie continuité de l'EP "Rien n'est perdu" qui a posé les bases en 2012.

 

Artiste émergente de la nouvelle scène française, GaliM incarne ses chan-sons avec une voix qu'elle pousse parfois jusqu'à la fêlure.

 

« Il paraît qu’il faut prendre tout ce qu’on peut » alors, de manière instinctive et authentique, elle donne tout : sa tendresse, sa sensibilité à "fleur de nerfs", ses incompréhensions, sa rage, son énergie qui regonfle, ses sourires qui « rassurent le coeur », sa poésie.

GaliM est dans ses chansons comme dans la vie : une funambule, toujours sur le fil. Alors après nous avoir trimbalés dans les émotions, on retiendra d’elle des messages d’espoir et des mots, ceux qui font échos à nos propres histoires, ceux qui griffent mais que l’on garde précieusement comme une prise de conscience.

 

GaliM sur scène ne s'économise pas et nous touche là où on est le plus vrai : dans la chair.

Photo MaRioN Jongle - Festival TréporTraits (76) - 06/02/15

"L’armure se fissure, la couleur apparaît" est inscrit sur la quatrième de couverture du premier album de GaliM, Dans la chair. La formule résume plutôt bien ce que l'on peut ressentir à l'écoute du disque.

 

GaliM, c'est comme un cri qui s'époumone le coeur et s'écorche l'âme, en dansant autour du fantôme de Mano Solo, tout en tapant dans la main de FloW.

 

Très réussi !"

David Desreumaux - juin 2016

N°58 Avril/mai 2016

N°58 avril/mai 2016

"GaliM, la chanson et ses tripes"

par Michel Kemper - 10/01/2016

Le p'tit mot enchanté

de Jean-Luc Héridel - 10/01/2016

© 2023 by BLACK BARBY

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now